LE CHAT N'A QUE FAIRE DES SOURIS MORTES

LE CHAT N'A QUE FAIRE DES SOURIS MORTES

Ce spectacle très librement inspiré de "Faust" de Goethe et du "Maître et Marguerite" de Boulgakov, explore de manière poétique les figures du diable en les transposant dans un récit contemporain.
Philippe Dorin et Sylvaine Fortuny, que nous avons grand plaisir à retrouver sur la scène de l’Hexagone, mêlent avec habileté les arts plastiques, la vidéo, la magie et l’écriture pour donner vie à ce récit. Ils revisitent très librement le mythe autour de quatre figures de l’adolescence, ce moment d’extrême fragilité de l’existence qui est au cœur de cette fable initiatique.


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement