CHRONIQUES D'UNE VILLE QU'ON CROIT CONNAÎTRE

CHRONIQUES D'UNE VILLE QU'ON CROIT CONNAÎTRE

La ville dont il est question est Damas en Syrie où vivait Wael Kadour. À l’aube de la révolution, une nuit d’été 2011, une jeune femme se suicide. À partir de cette histoire intime et vraie, et sans documenter l’événement, la pièce pose une question : pourquoi ? Pourquoi cette jeune femme appelée Nour dans le spectacle, commet-elle ce geste définitif alors que la révolution se met en marche et avec elle l’espoir de jours meilleurs ?


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement